HANDICAP, RÉPUBLIQUE ET SOCIÉTÉ

Pierrick.jpg

Pierrick Courilleau, président de Handicap, République et Société

PARCOURS​

Consultant informatique de profession, spécialiste des questions d’accessibilité numérique, Pierrick Courilleau, 27 ans, souffrant d’un handicap depuis sa naissance, est un ancien assistant parlementaire de la 6e circonscription en Essonne. Il a fait partie de la liste de Louis Leroy aux dernières élections municipales à Orsay. Fort de son engagement, ce dernier veut peser sur les enjeux du prochain mandat présidentiel et faire du handicap un sujet majeur. Hormis le manque d’avancées de la part du gouvernement, cet Essonnien constate également les conséquences de la crise sanitaire, qui, selon lui, a fragilisé leur prise en charge, leur accompagnement et leur place dans la société. Il crée en février 2022 le think tank Handicap République et Société. Il est accompagné par Caroline Pilastre, chroniqueuse politique et sociétale, engagée dans le domaine du handicap, notamment visuel, Anne-Marie Pinsolle, présidente de l’association « Building Seniors », engagée en faveur de la conception universelle, Christine Dupuy, Contrôleur des Finances publiques, engagée en faveur du handicap depuis une vingtaine d’années, notamment sur les enjeux des aidants, de l’accès aux droits et à l’éducation.

HANDICAP, RÉPUBLIQUE ET SOCIÉTÉ

L’objectif de Handicap, République et Société, est de proposer une nouvelle politique du handicap cohérente. Alors que le handicap a été déclaré priorité du quinquennat, cela a généré de nombreuses attentes et déceptions. Au total, le think tank s’engage sur 12 grandes thématiques, comme le numérique, l’emploi, l’engagement politique ou encore la santé. Avec à chaque fois la même constante : l’accessibilité dans ces domaines est encore trop restreinte pour les personnes en situation de handicap.  Entre autres missions, celles de mieux prendre en compte l’action des aidants, de mettre fin à l’enfer administratif vécu par les personnes handicapées en créant une agence nationale du handicap remplaçant et/ou accompagnant les MDPH, de redonner une place dans la société aux personnes handicapées et renverser la table en matière d’emploi alors que leurs taux de chômage est au double de la moyenne nationale, d’améliorer le pouvoir de vivre des personnes handicapées, de leur donner une accessibilité universelle et de rénover la compensation du handicap. L’association souhaite offrir un avenir aux jeunes en situation de handicap en mettant fin à la politique dite de « l’école inclusive » et en créant 12 établissements d’enseignement régionaux adaptés du primaire au BTS avec un internat d’excellence et un centre de rééducation sur un même site.

LES MEMBRES ORGANISATEURS

Pierrick Courilleau, Jérémy Fraisse

POUR ALLER PLUS LOIN

https://www.handicaprepubliquesociete.fr/

https://cutt.ly/Dossier-de-presse-HRS